En 2007, l’église de Saint Amelberga brûle et une partie de son toit s’écroule. Profitant de l’occasion pour revaloriser ce site excentré et négligé, la municipalité de la commune fusionnée d’Avelgem demande à ce qu’elle soit retirée du culte et désacralisée. Cinq ans plus tard, sous la direction de l’artiste américaine Ellen Harvey, le bâtiment est alors reconverti en « ruine artistique » et en mémorial. Le coût de la transformation (336’000€) est en partie supporté par la municipalité, avec l’aide de la Province Flamande et de l’Europe. L’église de Saint Amelberga s’ajoute ainsi à la liste grandissante des églises désacralisées, avec ici un propos original : l’édifice perd sa fonction architecturale pour devenir un support artistique à part entière. Le sentiment de spiritualité propre aux lieux de culte est préservé par l’artiste, dont le dessin au sol évoque l’ombre d’une ruine, celle de l’église en ruine, détruite une première fois en 14-18.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *